Le Jack Russel est-il le chien qu’il vous faut ?

Le Jack Russel est-il le chien qu’il vous faut ?

Combien de propriétaires de Jack Russell terrier, « avertis » ou pas, sont-ils si éprouvés par ses besoins, qu’ils abandonnent leur chien avant même qu’il atteigne l’âge adulte ? Voici les scénarios classiques auxquels vous devez vous attendre si vous décidez d’adopter un Russell terrier.

Les Russell terriers (Jack et Parson)
… sont avant tout et en premier lieu des chiens de chasse. Le caractère et les compétences qui en font d’excellents chasseurs (comme creuser, aboyer, sa nature parfois agressive, sa capacité à suivre une piste, etc.) sont souvent interprétés comme de mauvaises habitudes entraînant nombre d’abandons.

… sont sélectionnés pour aller au terrier, c’est-à-dire suivre une piste afin de localiser le gibier, à aboyer jusqu’à ce que ce dernier saute ou soit déterré. S’ils n’ont pas la possibilité d’utiliser leur instinct naturel, ils trouvent d’autres occupations amusantes comme gardien, poursuiveur de voitures, chasseur d’oiseaux et d’insectes, terrassier de vos jardins.

… sont de gros chiens dans de petits corps. Ils ont les mêmes besoins (sinon plus !) d’exercice que des gros chiens et leur mentalité va de pair. Ils pensent qu’ils font au moins 20 kilos et n’hésitent pas à défier des congénères trois fois plus gros qu’eux.

 

… ont besoin d’une discipline ferme mais logique. Ils sont très intelligents et testeront vos limites toute leur vie. Ils pourront même éduquer leur propriétaire avant que celui-ci ne s’en aperçoive et ceci parfois avec quelques manifestations d’agressivité. Cette nature doit être comprise et gérée correctement.

… peuvent devenir très possessif avec leur propriétaire ou un membre de la famille au point d’adopter un comportement très protecteur (d’où agression), si ceci n’est pas géré dès le plus jeune âge.

… sont connus pour harceler, blesser ou tuer les autres petits animaux tels les chats, oiseaux, lapins, cochons d’Inde, souris, rats, etc. et ceci uniquement du fait de leur instinct naturel de chasseur. Élever un chiot Russell terrier avec un chat ne garantit pas à ce dernier une vie longue en toute sécurité. Elle est possible sous la vigilance constante, sans faille, des maîtres. Si les animaux sont livrés à eux-mêmes, considérez la cohabitation comme impossible. Prendriez-vous le risque de faire cohabiter un chat et une souris ?

… sont en forme jusqu’à 15 ans et plus. Leur besoin d’activité et leur désir de chasser durent toute leur vie.

 

Le terrier Jack Russell présente de
fortes similitudes avec le Fox terrier
d’avant 1900

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *